La véritable histoire de Maïranouche, poupée de son et de tissu, racontée par le chat Azad et écrite par Jean Villemin

Parution en avril ! Album en 3 couleurs : noir, blanc et rouge

Les pérégrinations de Maïranouche Մայրանուշ dans l’Empire ottoman

L’histoire débute en avril 1915 à Van au bord du lac du même nom. Pérégrinations et avatars, car la poupée va subir bien des vicissitudes et outrages…

Maïranouche signifie « mère douce » en arménien. C’est un prénom qui peut se scinder en deux : mère et douce… Mais nous voici déjà dans l’histoire.

L’album va paraître en arménien aux ÉDITIONS KYURKCHYAN à Erevan. La rafle des notables de Constantinople du 24 avril 1915 marque le début du génocide des Arméniens.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s