La véridique histoire de Mayranouche poupée de son et de tissu racontée par le chat Azad

Pour narrer la tragique histoire de MAYRANOUCHE, le chat Azad n’hésite pas à s’appuyer sur le talent d’écriture de son jeune maître. Lové dans un fauteuil moelleux d’un appartement new-yorkais, il lui énonce les événements dont il a été témoin en 1915, à proximité du lac de Van, au sein de l’Empire ottoman. Au crépuscule de sa septième et dernière vie, le chat Azad rétablit enfin toute la vérité sur le destin funeste de la poupée de son et de tissu. MAYRANOUCHE, dont le nom signifie « mère douce » en arménien, a été fabriquée sous ses yeux par Anouchavan, un maître-tailleur, pour sa fille Anahit. Mais voilà qu’un soir, quelqu’un frappe à la porte de la boutique. Et tout bascule, irrémédiablement…

À commander aux Éditions Félès ou chez votre libraire


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s